Carrières et ICPE

Fort de son expérience et de ses compétences en matière de caractérisation des eaux souterraines et superficielles, ERM réalise des études d’incidences en adéquation aux demandes de plus en plus exigeantes de la part de l’administration.

Votre contact : Adrien Boulais

Mesures et suivis sur site

Afin de caractériser l’état initial, ERM réalise des campagnes de mesures et des suivis sur site afin de préciser la nature et le comportement des eaux souterraines et superficielles.

Nous avons à notre disposition les moyens matériels suivants pour mener à bien nos missions de terrain :

  • Sondes piézométriques manuelles
  • Enregistreurs et capteurs de niveau d’eau
  • Courantomètre électromagnétique
  • Conductimètre/pH-mètre de terrain
  • Spectrofluorimètre + Sondes fluorimètre
  • GPS différentiel
  • Échantillonneur d’eau

ERM dispose également de moyens informatiques performants de traitement et d’interprétation des données acquises :

  • Système d’Information Géographique (MapInfo)
  • outils d’interpolation (Surfer)
  • outils de calculs hydrologiques (GR4J, HEC-HMS, SOCOSE…)
  • logiciels de calculs hydrauliques (HEC-RAS, outils internes)
  • logiciels de modélisation hydrodynamique (FeFlow et Processing Modflow)

L’ensemble des mesures in-situ, leur traitement et leur interprétation permettent de valider la faisabilité du projet d’aménagement final.

A titre d’exemple, nos outils permettent de déterminer la pérennité d’une zone humide, le battement d’un futur plan d’eau, le temps de remplissage d’une carrière en roche massive… 

Études des incidences

Nos études précisent l’incidence du projet sur les eaux souterraines vis-à-vis des écoulements souterrains, des problématiques de rabattement, d’évaporation et de risque de pollution des nappes. Nous traitons également des problématiques liées au pompage ou rejet vers un cours d’eau, des risques de capture en période de crue et de la gestion des eaux pluviales.

Les incidences sur les utilisateurs de la ressource en eau ainsi que sur la santé sont évaluées.

Mesures compensatoires et de protection

Des mesures compensatoires et/ou de protection sont proposées afin de réduire les incidences du projet telles que :

  • la gestion des prélèvements et des rejets
    le dimensionnement d’un réseau de drainage des eaux pluviales (carrières en roche massive)
  • le maintien de l’hydraulique dans le cas où l’exploitation est conduite dans la nappe phréatique (gestion des stériles et de la forme du plan d’eau)
  • la détermination de la cote du carreau d’exploitation afin de protéger les nappes vis à vis des pollutions de surface
  • la mise en place d’un réseau de surveillance de la qualité des eaux souterraines et superficielles.